Le Front national comme espace de luttes : dynamiques croisées de professionnalisation politique

Varia
Par Willy Beauvallet, Sébastien Michon
L’article propose une analyse des crises au Front national à partir d’une perspective de sociologie politique et d’une prosopographie de l’ensemble des parlementaires nationaux et européens élus sous l’étiquette de ce parti. Les divisions en son sein ne s’expliquent pas uniquement par des variations idéologiques. Elles dépendent aussi de l’articulation entre l’état de la compétition politique et le système des positions et prises de position auquel il donne sens. Le FN est un produit de l’accélération des mécanismes de professionnalisation politique depuis les années 1970. Ce processus est au principe de trajectoires différenciées parmi ses élites dirigeantes. Deux dimensions s’avèrent particulièrement structurantes des concurrences et des conflits qui traversent le FN depuis le milieu des années 1980 : le temps passé en politique en son sein, et la structure du capital politique.
Voir l'article sur Cairn.info