Éditorial

La « modernisation » et le tournant néo-managérial de l’État se disent d’abord dans des mots d’ordre qui sonnent comme autant d’injonctions à l’efficacité, la transparence et à la simplification des administrations. Les administrations sont appelées à nouer des partenariats au service d’un État, stratège mais modeste et parcimonieux, au plus près des besoins des populations, et sont sommées de rendre...
Voir l'article sur Cairn.info