Plumauzille (Clyde), Prostitution et Révolution. Les femmes publiques dans la cité républicaine (1789-1804), Paris, Champ Vallon, coll. « La chose publique », 2016, 397 p.

Notes de lecture
Par Maeva Le Roy
Dans cet ouvrage issu de sa thèse, C. Plumauzille livre un travail de déconstruction de la catégorie administrative de « femmes publiques » pendant la Révolution française. Elle vient combler un vide historiographique entre les travaux d’Erica-Marie Benabou sur le XVIIIe (La prostitution et la police des mœurs au XVIIIe siècle, Perrin, 1987) et ceux d’Alain Corbin sur le XIXe siècle (Les Filles de...
Voir l'article sur Cairn.info