Zalc (Claire), Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy, Paris, Seuil, coll. « L’univers historique », 2016, 400 p.

Notes de lecture
Par Barbara Bauduin, Célia Keren
Du lendemain du vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain à la veille de la libération de Paris, des dizaines d’agents de l’État se consacrent à l’une des œuvres phares de la Révolution nationale : exclure de la nationalité française les hommes et les femmes naturalisés à la faveur de la loi républicaine de 1927. Près d’un million d’individus sont potentiellement concernés. Grâce à une analyse « au...
Voir l'article sur Cairn.info