« Mai 68 » : fenêtre d’opportunité pour un haut fonctionnaire au placard

Varia
Jacques de Chalendar et la politique universitaire
Par Christelle Dormoy-Rajramanan
À partir d’archives, d’entretiens et de témoignages, cet article propose de suivre la trajectoire de Jacques de Chalendar, haut fonctionnaire de l’Inspection générale des finances alors en disgrâce, aux cours des événements du « Mai 68 » français. Cet aristocrate gaulliste saisit la situation de crise pour se faire expert de la réforme universitaire et finit par se faire recruter en tant que tel dans les deux cabinets ministériels de l’Éducation nationale qui succèdent à celui initialement en place. Ce cas individuel illustre des effets possibles de l’« événement » sur une biographie particulière et apporte un éclairage, en retour, sur le rôle des individus, ici les responsables de la politique scolaire, sur le cours des événements. L’étude de cette trajectoire et de sa rencontre avec ce moment historique particulier contribue ainsi à la sociologie de la décision publique en conjoncture de crise.
Voir l'article sur Cairn.info