En bas à droite

Dossier : En bas à droite
Travail, visions du monde et prises de position politiques dans le quart en bas à droite de l’espace social
Par Amélie Beaumont, Raphaël Challier, Guillaume Lejeune
Cet article revient sur le débat sur la droitisation des classes populaires et défend une approche relationnelle et localisée en s’appuyant sur le concept d’espace social tel que défini par P. Bourdieu. L’objectif est d’analyser le rapport au politique de groupes ayant plutôt peu de ressources (situés dans la moitié basse de l’espace social), mais disposant de relativement plus de capital économique que de capital culturel (situés à droite de l’espace social). En cherchant à percevoir les différences au sein des groupes peu dotés, on se donne les moyens de penser dans la nuance un phénomène (le vote à droite et à l’extrême droite) qui n’est ni tout à fait nouveau ni uniforme. Les enquêtes par immersion apparaissent particulièrement ajustées pour saisir les logiques sociales à l’œuvre dans les relations distantes au politique qui caractérisent souvent ces groupes. Cette introduction présente enfin les principaux résultats qui ressortent des recherches sur le quart « en bas à droite » réunies dans ce dossier. Le texte aborde ainsi la place du travail, les visions du monde qui résultent des configurations dans lesquelles sont pris les groupes, et le rôle déterminant de l’offre politique dans la conversion de ces visions du monde en prises de position politiques.
Voir l'article sur Cairn.info