Une organisation hybride dans l’arène européenne : Open Society Foundations et la construction du champ de la lutte contre les discriminations

Dossier : Entreprises philanthropiques
Par Oriane Calligaro
Cet article montre comment une organisation philanthropique, Open Society Foundations (OSF), participe à la construction de la lutte contre les discriminations comme champ organisationnel au sein de la sphère institutionnelle européenne. OSF opère selon une stratégie déjà étudiée dans le cas d’autres fondations : l’« enrôlement » de différentes organisations bénéficiaires dans un projet collectif. Cependant, OSF est un cas spécifique du fait de son intervention directe comme protagoniste du champ, soit au sein de coalitions avec des ONG, soit en son nom propre en tant que lobby auprès des institutions européennes. OSF est en effet un acteur hybride : c’est un bailleur de fonds aux ressources très importantes dans une période où les subventions publiques sont en net recul ; elle agit également comme think tank et lobby dont les propositions en termes de politiques publiques se fondent à la fois sur l’expertise d’employés très qualifiés et sur le savoir fourni par les ONG bénéficiaires. En cela, OSF diffère du modèle décrit par la littérature de façonnement indirect et « subtil » des mouvements sociaux et de leurs champs organisationnels par les fondations philanthropiques.
Voir l'article sur Cairn.info