La méthode d’Edward P. Thompson

Lecture critique
Par Federico Tarragoni
La publication presque complète en français de l’œuvre d’E. P. Thompson invite désormais les sciences sociales à un débat de fond sur la fécondité heuristique de son travail. Depuis vingt ans, les usagers non-historiens de Thompson se sont limités à opérationnaliser son concept d’« économie morale de la foule ». Mais la cohérence profonde de son projet intellectuel relève davantage de la méthode critique qui le traverse de part en part. Indissociable de son style argumentatif, cette méthode tient dans une double clé : une compréhension sociologique de la « politique populaire » et une épistémologie de l’expérience, donnant tout son sens à la méthode de l’« history from below ». C’est à partir de cette double entrée que l’on peut saisir l’ouverture anthropologique sur le politique dont fait preuve Thompson, c’est-à-dire son attention à la possibilité, dans toute société humaine, tant du passé que du présent, de la liberté et de l’émancipation.
Voir l'article sur Cairn.info