Le « PT light » en campagne

Dossier : Faire campagne
L’institutionnalisation du Parti des travailleurs (Brésil) vue depuis ses campagnes électorales, 1980-2010
Par Camille Goirand
Depuis sa création en 1980, le Parti des travailleurs (PT) n’a pas cessé d’élargir son électorat, avec un tournant décisif au début des années 2000, représenté par l’élection de son dirigeant historique, Lula, à la présidence de la République. Avec l’accès à la gestion des affaires publiques, locales et nationales, ses dirigeants se sont professionnalisés en politique, leurs ressources se sont accrues, les équilibres internes à l’organisation ont été modifiés, de même que les modalités de l’ancrage social du parti. De ces changements, les campagnes électorales constituent un bon révélateur. Cet article s’appuie sur des matériaux ethnographiques recueillis à l’occasion de différentes campagnes électorales entre 1994 et 2010. Dans un premier temps, après avoir décrit le « temps de la politique » au Brésil, il montre la transformation des campagnes électorales du PT, au niveau national et au niveau local, dans l’État du Pernambouc. Dans un second temps, il rend compte de l’observation de plusieurs meetings organisés par des candidats locaux du PT, qui sont révélateurs de la segmentation de l’organisation, de l’individualisation des stratégies en son sein et de l’absence de linéarité dans le processus de changement.
Voir l'article sur Cairn.info