Les acteurs des guerres de Religion furent-ils des protagonistes ?

Dossier : Protagonisme et crises politiques
Par Jérémie Foa
Cet article interroge les principaux éléments de la notion de « protagonisme » à la lumière des guerres de Religion françaises : s’il n’y eut pas, durant la période (1562-1598), de révolutions à proprement parler, on peut enquêter sur les nombreuses situations critiques, les prises de villes, les massacres ainsi que sur l’inflation des témoignages pour interroger la participation des acteurs ordinaires à une situation extraordinaire. L’article se demande ce qui empêche – car tel est le problème – les personnes de la fin du XVIe siècle de pleinement revendiquer une action sur l’histoire et d’assumer une participation active et fière à la myriade d’événements qui traversent les guerres de Religion.
Voir l'article sur Cairn.info