Appropriations des idées féministes et transformation de soi par la lecture

Dossier  : Appropriations ordinaires des idées féministes
Par Viviane Albenga, Laurence Bachmann
En s’inscrivant dans la sociologie de la réception, cet article analyse les effets de la lecture comme support à la diffusion d’idées féministes chez les femmes des classes moyennes. En comparant les cas de lectrices issus de deux enquêtes de terrain, l’une sur des cercles de lecture lyonnais majoritairement féminins, l’autre sur des femmes sensibilisées aux questions de genre à Genève, nous proposons de comprendre comment des textes littéraires, de sciences sociales ou de développement personnel soutiennent des trajectoires de transgression, voire de subversion du genre. Ces processus sont rendus possibles par deux formes différenciées d’appropriation des idées féministes : la contestation des normes liées à la féminité hétérosexuelle et l’autonomisation matérielle et symbolique à l’égard des hommes.
Voir l'article sur Cairn.info