Quand les victimes de racisme se mobilisent

Varia
Usage d’identifications ethnoraciales dans l’espace de la cause antiraciste en France et en Allemagne
Par Soline Laplanche-Servigne
Cet article s’appuie sur une étude empirique comparative de mobilisations de victimes de racisme en France et en Allemagne. Il montre comment l’« expérience vécue » est devenue ces dernières décennies un mode de mobilisation politiquement pertinent pour se distinguer au sein de l’espace de la cause antiraciste. Dans cet espace, l’expérience vécue est consacrée à travers l’usage d’identifications ethnoraciales, qui convertissent les corps racisés en ressource politique. La comparaison met alors en lumière des processus nationalement contextualisés de cet usage, qui ne vise pas tant à défendre des identités ethnoraciales pour soi qu’à introduire des points de vue racisés au sein d’espaces nationaux de la cause antiraciste.
Voir l'article sur Cairn.info