Répondre à l'appel (à projets)

Varia
Récits d'un apprentissage silencieux des normes de l'action publique patrimoniale
Par Éléanor Breton
Dans cet article, nous abordons la question des usages du dispositif d’appel à projets dans l’action publique locale et de ses effets. L’analyse s’appuie sur une étude de cas « au microscope » de processus de candidature de quatre collectivités locales à un appel à projets régional portant sur le patrimoine culturel. De plus en plus utilisé, cet instrument s’inscrit dans le spectre des modes de gouvernement incitatifs se réclamant du principe de subsidiarité. L’étude met pourtant en lumière des dynamiques silencieuses d’autodiscipline, masquées par des apparences de choix. L’urgence dans laquelle s’est effectuée la candidature, les stratégies d’anticipation et d’écriture du « bon » projet, et les effets de ce processus perceptibles dans les postures des chargées de mission ont ainsi fortement encadré l’appropriation « située » des critères de l’appel à projets, passant par la production de repères en situation d’incertitude.
Voir l'article sur Cairn.info