Juger en situation de guerre civile

Dossier  : Ni guerre, ni paix
Les cours de justice Taleban en Afghanistan (2001-2013)
Par Adam Baczko
Depuis 2001, l’insurrection Taleban s’implante en Afghanistan dans le contexte d’une guerre civile qui a pour caractéristique d’amener la politisation croissante des conflits privés. Par la mise en place de cours de justice, les Taleban sont parvenus à déborder les lignes de clivage qui se manifestent dans les conflits privés et s’efforcent, dans le même mouvement, d’objectiver le mouvement armé et le caractère national de sa cause. Ainsi, ces cours de justice Taleban, par leur accessibilité pour la population en même temps que par la manifestation de leur efficacité, ont permis à l’insurrection d’étendre son assise sociale par-delà les frontières ethniques et tribales. Le cas Taleban suggère ainsi que, dans une situation de guerre civile, l’établissement d’institutions judiciaires se présente comme un élément du répertoire stratégique, la capacité de juger étant un élément déterminant pour s’affirmer comme unité politique contre les revendications concurrentes d’appropriation du monopole étatique.
Voir l'article sur Cairn.info