Ni guerre, ni paix

Dossier  : Ni guerre, ni paix
Dislocations de l'ordre politique et décantonnements de la guerre
Par Dominique Linhardt, Cédric Moreau de Bellaing
Conçu comme une introduction au dossier thématique, ce texte esquisse les enjeux et les hypothèses d’une sociologie des formes politiques instables, telles qu’elles se donnent à voir dans des contextes pris dans l’écart entre la guerre et la paix. Il insiste dans cette perspective sur l’intérêt qu’il y a de porter attention aux phénomènes de décantonnement et de resocialisation de la guerre, observables, au-delà du cas des « nouvelles guerres », à travers des types d’actions et de dispositifs qui obéissent à une rationalité guerrière et coexistent, en même temps, avec l’horizon d’un ordre politique et social au moins relativement stable. Il formule en ce sens un certain nombre de pistes relatives à l’analyse des dynamiques entre droits, violences et institutions qui caractérisent de telles configurations.
Voir l'article sur Cairn.info