Quand la « bio » rebat les cartes de la représentation des agriculteurs

Dossier : Représenter les agriculteurs
L'institutionnalisation de l'agriculture biologique dans les Alpes-Maritimes
Par Madlyne Samak
Les agriculteurs biologiques ont longtemps été marginalisés par le syndicalisme majoritaire. Leur représentation professionnelle, construite sur la base d’associations, s’est dès le départ constituée en force centrifuge de la profession agricole. Depuis quelques années, les injonctions politiques au développement de l’agriculture biologique en France se multiplient, et les pouvoirs publics invitent les divers organismes professionnels à travailler de concert. L’enquête menée dans les Alpes-Maritimes permet d’analyser les effets de ces évolutions politiques sur la profession agricole. Alors qu’ailleurs les politiques de promotion de l’agriculture biologique ont pu mener à l’absorption des structures associatives par le syndicalisme majoritaire, sur notre terrain, les organismes professionnels continuent de lutter (à armes inégales) pour à la fois exister, capter des financements et faire advenir l’image sociale du métier d’agriculteur biologique qu’ils souhaitent défendre.
Voir l'article sur Cairn.info