Détruire pour exister : les grèves du lait en France (1964, 1972 et 2009)

Dossier : Représenter les agriculteurs
Par Édouard Lynch
Les manifestations menées par les agriculteurs en France à l’automne 2009, sous la forme de grèves du lait, se sont principalement caractérisées par des destructions importantes de lait, épandu dans les champs ou déversé dans les fosses à lisier, rencontrant un fort écho médiatique. Au-delà des effets recherchés d’interpellation et de scandalisation, de telles pratiques s’inscrivent dans le temps long de l’élaboration d’un répertoire d’action spécifique au monde agricole, que l’on peut observer à travers les trois grèves du lait qui se sont produites depuis un demi-siècle. Les modes d’action déployés en 1964, 1972 et 2009, reflètent ainsi les transformations des rapports de force économiques et syndicaux et la nécessité de proposer des actions toujours plus visibles. L’importance décisive de l’accès aux médias – et notamment à la télévision – dans la mise en œuvre des mobilisations collectives conduit à souligner les mutations des systèmes de représentation de l’agriculture et de la paysannerie et de leurs usages par les acteurs professionnels et médiatiques.
Voir l'article sur Cairn.info