L'érosion d'un pouvoir de représentation

Dossier  : Représenter les agriculteurs
L'espace des expressions agricoles en France depuis les années 1960
Par Ivan Bruneau
En guise d’introduction au dossier, cet article propose une analyse des transformations de l’espace des représentations agricoles en France au cours des dernières décennies. Alors qu’au début des années 1980 le « monde agricole » apparaissait comme un lieu d’observation privilégié pour l’étude des mécanismes contribuant à l’unification symbolique des groupes sociaux et professionnels, les enquêtes sur lesquelles reposent les analyses réunies dans ce numéro s’inscrivent dans un contexte sensiblement différent. En effet, le pouvoir de représentation construit par la FNSEA et le CNJA au cours des années 1960 et 1970, et légitimé par les responsables politiques et les institutions d’encadrement de l’agriculture, a ensuite été fragilisé par un ensemble de processus concordants. Rendre compte de cette histoire implique de mettre en relation différentes évolutions, qui concernent aussi bien les définitions de la représentativité par le pouvoir politique, que les recompositions du champ des organisations agricoles, ou les couvertures médiatiques des actions collectives.
Voir l'article sur Cairn.info