Comment gérer une crise politique interne ?

Dossier  : Continuités et discontinuités dans le militantisme
Façonnage organisationnel du militantisme, maintien de l'engagement et trajectoires de défection
Par Olivier Grojean
L’étude du « façonnage organisationnel » du militantisme et l’observation des interactions entre l’institution et les individus engagés puis désengagés gagnent à se fonder sur les trajectoires militantes. Ainsi, à partir de l’analyse de quatre trajectoires biographiques de militants s’étant engagés au sein du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), l’objectif de cet article est d’observer les processus qui conduisent au désengagement, et les dynamiques qui permettent au contraire le maintien de l’engagement dans une organisation radicale quand celle-ci entre en crise. Après analyse de la diversité des attitudes qui ont suivi l’arrestation du chef du PKK Öcalan, l’article propose de lier ces attitudes aux conditions sociales de possibilité de l’engagement, puis aux modalités de l’engagement et à la construction sociale de l’attachement à l’institution. Il est alors possible de voir, en creux, quelles négociations lient l’individu et l’institution, et dans quelle mesure les désengagements sont aussi une conséquence des effets différenciés des dispositifs disciplinaires sur certains groupes ou individus.
Voir l'article sur Cairn.info