L'art (tout) contre le sport ?

Dossier  : Différencier les enfants
La socialisation culturelle des enfants des milieux favorisés
Par Christine Mennesson, Samuel Julhe
À partir d’une vingtaine de portraits de familles d’enfants de cinq à onze ans pratiquant au moins une activité associative de loisirs, l’article analyse dans quelle mesure les configurations familiales structurent les modalités de transmission d’un goût pour les activités artistiques et/ou sportives. En effet, même si le modèle de l’omnivore semble s’imposer dans les milieux favorisés, les membres des classes dominantes n’ont pas tous le même rapport à l’éclectisme. Partant de l’idée d’une division du travail de domination développée par Bourdieu, cette recherche distingue d’une part, la situation des familles de la petite bourgeoisie intellectuelle, et d’autre part, celle des familles des cadres du secteur privé. Du côté des professions intellectuelles, les familles développent des affinités à l’égard de la « culture cultivée », accompagnées d’un investissement plus modéré dans la sphère sportive, jugée plus secondaire. Inversement, du côté du secteur privé, les parents tendent davantage à investir le monde sportif, plus proche de leur ethos professionnel.
Voir l'article sur Cairn.info