Quand les enfants parlent l'ordre social

Dossier  : Différencier les enfants
Enquête sur les classements et jugements enfantins
Par Wilfried Lignier, Julie Pagis
À quel point les enfants perçoivent-ils le monde qui les entoure comme un ordre social ? À la fin des années 1990, Bernard Zarca s’est penché empiriquement sur cette question du « sens social » des enfants, appréhendé comme une capacité individuelle à hiérarchiser divers métiers. L’enquête que nous avons menée au sein de deux écoles primaires reproduit son expérimentation par tâches autour de classements de métiers, mais dans le cadre d’un dispositif collectif, permettant d’observer la manière dont les classements s’insèrent dans les interactions entre enfants. À l’attention statistique aux produits de la pratique (comment les enfants ont classé) nous avons substitué dans le cadre de cet article une attention ethnographique aux formats de la pratique elle-même (comment les enfants classent). De façon générale, nous mettons l’accent sur le fait qu’il est discutable d’envisager le rapport des enfants à l’ordre social indépendamment : 1) d’une part, des moyens dont disposent les enfants pour l’exprimer ; 2) et d’autre part, de la situation concrète dans laquelle ce rapport s’exprime. Notre enquête suggère ainsi de distinguer les possibilités culturelles de classer, des dispositions et des intérêts à le faire effectivement, dans la mesure où face aux autres, classer signifie toujours se classer, se situer socialement.
Voir l'article sur Cairn.info