Les sens de l'humour

Varia
Enquête sur les rapports ordinaires au politique
Par Ariane Zambiras
L’approche ethnographique permet de saisir les discussions politiques informelles dont l’importance, pour l’étude de la politisation, a été soulignée. L’enquête présentée ici montre que l’humour est une modalité privilégiée de politisation des discussions informelles, en particulier dans un contexte public, car il permet d’atténuer les « logiques de conflictualisation » propres au processus de politisation. Introduire le politique sous forme de plaisanterie permet de proposer pour validation aux autres membres du groupe un contenu implicite, sans pour autant prendre le risque de clivage en cas de désaccord. L’échec de l’événement humoristique est une épreuve pour les participants à la discussion, mais celle-ci est moins profonde qu’un désaccord pleinement formulé lors d’une discussion de fond faisant apparaître des clivages insurmontables. Porter attention aux événements humoristiques permet de contribuer au renouvellement des modes d’approche de la politisation, et de comprendre comment celle-ci opère en dépit des risques de clivage qu’elle fait encourir à la communauté.
Voir l'article sur Cairn.info