Approches générationnelles du politique

Dossier  : Politique(s) des générations
Par Marie Cartier, Alexis Spire
L’enjeu de ce dossier est de revisiter ce lieu commun de la science politique qu’est la notion de génération, pour l’enrichir des avancées récentes des autres sciences sociales. Il s’appuie sur une définition sociologique de la notion de génération inspirée de Karl Mannheim. Pour qu’une génération au sens démographique de cohortes d’âge proches, forme une génération au sens sociologique, il faut non seulement une participation aux mêmes événements et aux mêmes expériences dans les années de formation, mais surtout que celle-ci intervienne dans un « même cadre de vie historico-culturel ». En partant des institutions politiques concrètes et de leurs cohortes plutôt que des événements repérés comme tels par les médias ou les discours dominants, ce dossier explore la socialisation générationnelle de populations parfois peu visibles. Il invite à étudier derrière les prétendus « conflits de génération » le travail proprement politique (de représentation, d’unification, de mobilisation) qui façonne les appartenances et les différends générationnels.
Voir l'article sur Cairn.info