Une xénophobie d'État ?

Varia
Les « médecins étrangers » en France (1945-2006)
Par Marc-Olivier Déplaude
La xénophobie constitue le principal fondement des barrières légales qui ont été mises en place entre la fin du XIXe siècle et les années 1930 pour dissuader les étrangers d’exercer la médecine en France. Doit-on pour autant considérer que cette xénophobie, inscrite dans le droit, demeure le principal facteur explicatif du cantonnement des médecins originaires des ex-colonies et protectorats français à des emplois peu valorisés à l’intérieur du champ médical et des décisions publiques qui ont été prises à leur sujet avant les mesures de régularisation de la fin des années 1990 ? Prenant appui sur une enquête sociologique et historique, cet article propose d’apporter des éléments de réponse à cette question en analysant l’évolution de la situation des « médecins étrangers » et des débats et mesures dont ils ont fait l’objet de l’après-guerre au milieu des années 2000.
Voir l'article sur Cairn.info