Les études européennes en République tchèque

Dossier  : L'Académie européenne
Entre héritages communistes et incitations communautaires
Par Laure Neumayer
L’invention d’une sous-discipline dédiée à l’intégration européenne au sein de la science politique tchèque montre que les effets de la construction communautaire sur les espaces académiques nationaux sont filtrés par d’importants effets de structure. La configuration changeante des études européennes au cours des années 1990 résulte d’une série d’investissements de la part d’« entrepreneurs d’Europe » qui possèdent des savoirs et des savoir-faire valorisés pendant la période de pré-adhésion, et à qui la coopération scientifique communautaire permet de développer des capitaux cosmopolites. Ces universitaires se positionnent toutefois dans l’espace scientifique conformément à l’équilibre entre capitaux intellectuels, académiques et politiques que leur trajectoire antérieure, parfois entamée avant 1989, leur permet de réaliser. Dans un espace académique tchèque encore peu stabilisé, l’importation des études européennes est ainsi influencée par une proximité entre acteurs politico-administratifs et acteurs universitaires qui tient tant à l’héritage communiste qu’aux logiques de la construction communautaire.
Voir l'article sur Cairn.info