L'Europe au service du droit des droits de l'homme

Dossier  : L'Académie européenne
Réalité politique, entreprise savante et autonomisation d'une branche du droit
Par Stéphanie Hennette-Vauchez
Le présent article revient sur les formes et les temporalités de l’émergence d’un intérêt scientifique pour le droit européen des droits de l’homme dans le sillage de l’adoption de la Convention européenne des droits de l’homme (1950). Il montre la formation à Strasbourg d’un « monde de la Convention » autour des juges de la Cour et des hauts fonctionnaires du Conseil de l’Europe qui se met au service de cette cause et façonne, au fil des revues et des congrès, une doctrine juridique qui fait figure de produit-maison. En retraçant ensuite les conditions différenciées de réception de la Convention dans les espaces nationaux, l’article montre l’écart qui se marque très vite entre cette entreprise académique transnationale et des doctrines juridiques nationales des droits de l’homme.
Voir l'article sur Cairn.info