Politiques et gouvernements fédéraux en Belgique, entre contraintes coalitionnelles et logique de compromis

Dossier  : Le gouvernement des coalitions partisanes
Par Cécile Vigour
Cet article vise à caractériser le système coalitionnel et politique belge au niveau fédéral, en mettant en évidence les modes de fonctionnement et de gestion des coalitions gouvernementales, en montrant l’impact de ces arrangements institutionnels et politiques sur la conception et la mise en œuvre des politiques publiques, ainsi que sur le processus législatif. Il s’appuie sur une analyse en termes de veto players (acteurs institutionnels et partisans dont l’accord est nécessaire pour changer une politique), tout en considérant les dynamiques d’institutionnalisation des pratiques qui facilitent l’élaboration d’un compromis. Les règles du jeu politique progressivement formalisées par les acteurs n’influencent pas seulement la capacité à réformer, mais surtout le choix des procédures pour y parvenir ainsi que les mécanismes de sélection entre diverses alternatives. En Belgique, ces règles mettent en évidence les tensions entre les contraintes coalitionnelles et une logique de compromis nécessaire pour surmonter les différends entre partis et groupes linguistiques.
Voir l'article sur Cairn.info