La professionnalisation de l'activité syndicale : talon d'Achille de la politique de syndicalisation à la CFDT ?

Dossier  : La syndicalisation en France
Par Cécile Guillaume, Sophie Pochic
La CFDT fait figure de pionnière en matière de politique de syndicalisation. Sa stratégie volontariste édictée dès 1985 se caractérise par un succès quantitatif sans doute unique en France, mais aussi par des limites. L’analyse montre que la volonté de promouvoir un « syndicalisme d’adhérents », ouvert à la participation du plus grand nombre, achoppe sur le caractère oligarchique des fonctionnements syndicaux et sur l’évolution des légitimités militantes. La restriction des espaces de participation révèle ainsi la sélectivité accrue du recrutement des militants, liée à la professionnalisation de l’activité syndicale, marquant aujourd’hui clairement la « fin de l’ouvriérisme » chez les cadres et dirigeants de la CFDT.
Voir l'article sur Cairn.info