Les hommes d'affaires en politique dans les régions de Russie : émergence, affirmation et déclin d'un type d'acteurs politiques

Par Jean-Charles Lallemand
La vie politique russe post-soviétique a été marquée par des rivalités au sommet de l’État entre des hommes d’affaires (connus comme les « oligarques ») ayant les faveurs du Kremlin. Cependant, peu se sont engagés à Moscou dans des activités spécialisées du champ politique contre les hommes politiques professionnels. En revanche, dans les régions russes, de nombreux hommes d’affaires ont participé aux compétitions électorales à partir des années 1990. En notables locaux disposant d’importants capitaux économiques et sociaux, ils ont profité de l’affaiblissement du centre politique à Moscou et de l’inexistence d’un système pluraliste de partis politiques. Cet article éclaire ce phénomène, à partir d’une étude de cas portant sur la région de Briansk (Russie centrale) et le parcours de Nikolaï Dénine, directeur d’une entreprise locale géante de productions d’œufs et de volailles, devenu gouverneur de la province depuis décembre 2004 en se liant progressivement au parti pro-Kremlin « Russie unie ». On a assisté, lors des mandats présidentiels de Vladimir Poutine, notamment après le tournant autoritaire de 2004, à la recentralisation des ressources politiques, conduisant à l’éviction des hommes d’affaires du jeu politique. L’étude diachronique sur les hommes d’affaires en politique dans les régions russes depuis 1991 traduit autant l’évolution des institutions russes que les seules stratégies de ce type d’acteurs.
Voir l'article sur Cairn.info