Les militants ouvriers de la chasse

Éléments sur le rapport à la politique des classes populaires
Par Julian Mischi
Pour appréhender la complexité des attitudes politiques en milieux populaires dans la période contemporaine, période marquée par un affaiblissement des organisations de représentation des mondes ouvriers, il est fécond de passer par l’observation de pratiques sociales qui ne semblent pas directement politiques, à l’instar des activités liées aux loisirs. À partir d’une enquête menée auprès d’un groupe de chasseurs, pour la plupart salariés de l’industrie, cet article analyse le passage à l’action collective d’individus qui sont d’ordinaire exclus de la scène politique. Il montre ainsi comment les nouvelles réglementations européennes conduisent à la politisation d’une activité sociale. La démarche ethnographique permet plus largement d’éclairer certains aspects, à la fois pratiques et symboliques, du rapport des classes populaires au politique. La mise en évidence d’éléments de permanence et de transformation d’une certaine conflictualité ouvrière conduit en particulier à nuancer l’image d’une démobilisation massive de ces milieux.
Voir l'article sur Cairn.info