Le vote pavillonnaire existe-t-il ?

Comportements électoraux et positions sociales locales dans une commune rurale en cours de périurbanisation
Par Jean Rivière
Cet article vise à remettre en perspective les schémas explicatifs sous-jacents aux analyses électorales disqualifiantes qui sont de plus en plus fréquentes lorsqu’il s’agit de décrire les évolutions électorales au sein des mondes ruraux. Il s’inscrit plus spécifiquement dans les débats en cours sur la question des comportements électoraux, supposés spécifiques, des habitants des espaces périurbains français. Plusieurs courants de recherche qui envisagent le rôle des contextes périurbains en géographie sont ainsi mis en tension afin de souligner la structure du champ des études électorales sur ce point. Les systèmes explicatifs défendus par ces courants de recherche sont ensuite interrogés à l’aune de matériaux empiriques collectés dans une aire urbaine française moyenne selon différentes approches méthodologiques (données agrégées et individuelles) à plusieurs échelles géographiques (aire urbaine et commune). Quelle que soit la méthode d’enquête utilisée, il en ressort le maintien de fortes relations entre les propriétés sociales des habitants d’un contexte local et les expressions électorales qui y ont lieu.
Voir l'article sur Cairn.info