Retour critique sur les répertoires de l'action collective ( XVIIIe - XXIe siècles)

Par Michel Offerlé
Le concept de répertoire d’action proposé par Charles Tilly a connu une immense fortune, au risque d’une dilution et d’une perte de sens. Michel Offerlé s’attache dans ce texte, à partir d’un retour aux propositions tilliyennes, à une évaluation critique du concept. À partir ensuite de ses usages par les sociologues et les historiens, il montre ce que son utilisation peut nous apprendre quant aux terrains auxquels elle est appliquée et souligne dans quelle mesure on peut encore en user de manière productive. Il propose également des pistes permettant de penser ensemble ce que la notion tend trop souvent à séparer – les actions collectives protestataires, les actions collectives non protestataires et les actions individuelles – pour réintroduire l’idée d’une pluralité de registres d'action « disponibles », dans le temps et dans les espaces sociaux et territoriaux.
Voir l'article sur Cairn.info