Histoire d'une conversion aux sondages

Sociogenèse de l'usage politique des sondages en Argentine
Par Gabriel Vommaro
Cet article porte sur la genèse de l’expertise en sondages d’opinion en Argentine dans les années 1980 et analyse les conditions sociales et politiques du succès de l’instrument à partir de 1983. Son institutionnalisation est liée aux transformations des formes de perception et d’action politiques ainsi qu’au succès des démarches des futurs sondeurs, qui ont proposé les sondages comme outil cognitif et symbolique aux différents acteurs des espaces politique et journalistique lorsque débute le processus de « transition démocratique ». Il s’agira premièrement de montrer en quoi les changements politiques qui affectent l’Argentine à partir de 1983 (fin de la dictature militaire, défaite du péronisme) font partie des conditions de possibilité de l’institutionnalisation des sondages comme outil politique ; deuxièmement, comment les experts-sondeurs ont contribué à la « modernisation » du champ politique et, enfin, comment ils ont constitué un espace spécifique à la frontière des mondes politique, médiatique et universitaire pour imposer la légitimité de leur instrument.
Voir l'article sur Cairn.info