TISSOT (Sylvie), GAUBERT (Christophe), LECHIEN (Marie-Hélène), dir., Reconversions militantes, Limoges, Presses universitaires de Limoges, collection « Sociologie », 2005,279 pages.

Notes de lecture
Par Alexandre Mamarbachi
On aurait pu penser que l’étude des « reconversions militantes » renverrait au constat maintes fois dressé des « reniements », « trahisons » et autres « retournements de veste ». Dans cette optique, la vague militante de la génération de Mai 68 soit se serait volatilisée soit aurait mis ses compétences au service du libéralisme individualiste. À l’image du devenir social de ces jeunes rebelles rentrés...
Voir l'article sur Cairn.info