Femmes des quartiers populaires, associations et politiques publiques

Par Sylvia Faure, Daniel Thin
Les associations d’habitantes des quartiers populaires, composées principalement de femmes issues de l’immigration, existent depuis le début des années 1980. Revendiquant un mode d’action ainsi que des valeurs spécifiques, elles se confrontent aujourd’hui aux modes d’actions et aux problématiques des politiques publiques qui portent généralement un regard différent sur les femmes des quartiers HLM et sur les rapports sociaux de sexe. L’article vise donc à mettre en évidence les modalités d’action et de socialisation à l’œuvre dans ces associations en ce qu’elles insistent sur les conditions d’existence et la reconnaissance des femmes concernées et souligne ce qui les différencie de ces problématiques institutionnelles.
Voir l'article sur Cairn.info