DORLIN (Elsa), La matrice de la race. Généalogie sexuelle et coloniale de la nation française, préface de Joan W. Scott, Paris, La Découverte, coll. « Textes à l’appui – genre et sexualité », 2006,308 pages.

Notes de lecture
Par Delphine Dulong
L’ouvrage d’E. Dorlin, qui croise plusieurs disciplines (philosophie, anthropologie, théorie politique, gender studies), s’appuie sur l’étude philosophique de traités de médecine et notamment ceux plus particulièrement consacrés aux maladies des femmes. Il s’inscrit ce faisant dans une tradition bien française. En effet, cette manière de reconstituer d’anciens systèmes de pensée en délaissant les...
Voir l'article sur Cairn.info