GEARY (Patrick J.), Quand les nations refont l’histoire. L’invention des origines médiévales de l’Europe, Paris, Aubier, Collection historique, 2004,242 pages.

Comptes rendus
Par Muriel Surdez
De l’évocation d’illustres ancêtres moyenâgeux à la proclamation de l’existence aujourd’hui légitime d’un peuple et de « son » territoire, il n’y a qu’un fil historique, parfois ténu mais diablement efficace. Patrick Geary le dévide, dans un ouvrage conçu comme une mise en perspective historienne et critique à l’égard des discours contemporains qui font appel aux « ethnies » de l’Antiquité et du...
Voir l'article sur Cairn.info