MATONTI (Frédérique), Intellectuels communistes. Essai sur l’obéissance politique. La Nouvelle Critique (1967-1980), Paris, La Découverte, 2005, 414 pages.

Notes de lecture
Par Nathalie Ethuin
Le rapport des intellectuels aux partis politiques, et plus particulièrement à la discipline de parti, demeure une énigme qui continue à faire débat parmi sociologues et politistes. En choisissant de s’intéresser aux intellectuels communistes, Frédérique Matonti apporte une importante contribution sociologique à cette lancinante question. À l’image simpliste de l’intellectuel organique, « prolétaroïde »,...
Voir l'article sur Cairn.info