Le spectre « psy » réordonné par des parents d'enfant autiste

L'étude d'un cercle de discussion électronique
Par Cécile Méadel
Comment un collectif de parents d’enfant autiste construit-il sa relation à la psychiatrie ? L’article s’appuie sur les messages d’une liste de discussion électronique pour montrer comment et avec quels outils un collectif à distance tente d’imposer sa propre définition de l’autisme à un univers psychiatrique qu’il estime dans sa grande majorité inefficace, voire dangereux. On voit comment la liste se construit comme un instrument de transformation des relations entre les familles et les professionnels, en luttant contre la culpabilisation des parents, en explicitant les hypothèses étiologiques de l’autisme, et en faisant la promotion d’un modèle éducatif de prise en charge des enfants. Il s’agit donc moins de rompre avec la psychiatrie que d’en proposer une autre définition, débarrassée en particulier de ses approches psychanalytiques. Pour cela, la liste mène un triple combat : moral en luttant contre une approche jugée malfaisante, cognitive en soutenant les recherches organiques, et politique en s’opposant aux institutions psychiatriques.
Voir l'article sur Cairn.info