Le son de la guerre

Expériences africaines de l'errance, des frontières et des camps
Par Michel Agier
Cet article examine la formation d’espaces et de modes de vie liés à la guerre, à la fuite et au confinement des personnes déplacées et réfugiées dans les espaces humanitaires. Camps de réfugiés, zones de transit, camp de déplacés et « villages » de réfugiés, ces espaces sont mis en réseau par les circulations des personnes qui fuient des situations de guerre et de violence. À partir d’une enquête auprès des réfugiés et déplacés internes en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria, on s’interroge sur les changements culturels durables engendrés par l’expérience des personnes qui ont fui durant près de quinze ans le « son de la guerre ».
Voir l'article sur Cairn.info