La Confédération paysanne et le « mouvement altermondialisation ». L'international comme enjeu syndical

Dossier : Militants de l'altermondialisation
Par Ivan Bruneau
La Confédération paysanne et le « mouvement altermondialisation ». L'international comme enjeu syndical Ivan Bruneau L'auteur restitue le processus spécifique qui a conduit à l'association entre la Confédération paysanne et le « mouvement altermondialisation ». Cette analyse interne retrace les modalités, évolutives, de la prise en compte de « l'international », défini ici comme espace politique déterminant des politiques agricoles et comme dimension, parmi d'autres, de la réflexion et de l'action syndicales. Dans une première partie, après une brève présentation du registre protestataire construit dans les années 1970 et 1980 sur une opposition radicale à la politique agricole commune (PAC), l'auteur décrit plus longuement les répercussions internes de la réforme de la PAC de 1992 et tente de « localiser » l'action du « démontage » du Mc Donald's de Millau (août 1999) à l'origine de l'inscription manifeste de la Confédération paysanne au centre du « mouvement altermondialisation ». La seconde partie, consacrée à l'après-Millau, expose les effets contradictoires produits par la médiatisation, inédite, des prises de positions de la Confédération paysanne, c'est-à-dire à la fois l'adhésion des militants à l'image d'eux-mêmes qui leur est indirectement renvoyée, et dans un second temps l'apparition d'un débat national sur les priorités du syndicat. Il analyse alors les conflits de représentation qui sous-tendent les positions de chacun dans ce débat apparemment stratégique.
Voir l'article sur Persée