L'ascèse pour la gloire. Trajectoires notabiliaires de la noblesse de robe à Java (XVIIe-XIXe siècles)

Dossier : Trajectoires de la notabilité. I. Pratiques et stratégies
Par Romain Bertrand
L'ascèse pour la gloire. Trajectoires notabiliaires de la noblesse de robe à Java (XVIIe-XIX* siècles) Romain Bertrand En étudiant quelques-uns des moments clefs de renonciation et de la reformulation de son « identité morale » aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, l'auteur s'interroge sur la transformation des registres de puissance et de légitimité d'un segment de l'élite aristocratique de Java : la noblesse de robe priyayi. Il montre notamment comment la constitution des priyayi en « classe morale » cherchant à se doter d'un discours d'excellence et d'un jeu codifié de valeurs était le produit de situations de luttes politiques entre groupes concurrents au sein de l'élite sociale de Java (les princes de sang, les riches marchands de textile). Les « rêves de vie » des priyayi, qui se pensèrent tour à tour aux XVIIe, XVIIIe siècles sous les traits du guerrier et de l'ascète, leur étaient dictés par leur volonté de se démarquer d'ordres sociaux adverses, invariablement stigmatisés pour leur caractère « non civilisé » et leur décadence. Mais ce discours de soi, et les pratiques de pouvoir qui l'accompagnaient, furent radicalement transformés par le processus d'édification de l'Etat et de l'économie de plantations coloniales. La reconfiguration des arènes de pouvoir offrit en effet aux priyayi, à partir de 1830 (période du système des cultures obligatoires), de nouveaux moyens de puissance : un accès privilégié aux circuits de monétarisation officiels (donc à une classe nouvelle de biens de prestige), des droits privés sur la force de travail (système des corvées) et des possibilités de prédation fiscale. Un répertoire de la dépense somptuaire concurrença alors celui de la privation ascétique comme répertoire de légitimité en monde priyayi, et la formation de réseaux clientélaires localistes s'accéléra. Les priyayi devinrent des notables agraires.
Voir l'article sur Persée