S'accommoder du politique. Economie et pratiques de l'information politique

Varia
Par Philippe Aldrin
S'accommoder du politique. Economie et pratiques de l'information politique Philippe Aldrin A partir d'une enquête menée auprès d'une population villageoise sur une séquence étirée du temps social (couvrant deux élections municipales), cet article propose une autre façon de faire de la sociologie électorale. La méthode d'observation choisie permet d'interroger les différents niveaux d'interaction politique en restituant les multiples pans du lien social qu'ils engagent et mettent en jeu. L'analyse des formes et des rythmes de l'échange des informations politiques locales montre à quel point la conceptualisation des enjeux électoraux présents s'enracine dans les structures de la sociabilité et dans le travail commun sur la « mémoire » des épisodes politiques précédents. Mais, au-delà des résonances que ce terrain présente avec des configurations sociales similaires, l'enquête nourrit plus largement la sociologie des électeurs et plus particulièrement la question de leur rapport au politique. Au prisme des relations villageoises, se font jour toutes les techniques d'accommodement à un événement politique (la précampagne, la campagne et le scrutin). La politisation de la conflictualité sociale, le redimensionnement des enjeux politiques et la personnalisation de la compétition électorale composent ici la part informationnelle du répertoire des tactiques ordinaires d'ajustement à l'ordre politique.
Voir l'article sur Persée