Formation et reformulation d'une cause. Le cas des droits de l'homme au Chili, de la dictature à la politique de réconciliation nationale

Dossier : La cause du droit
Par Daniela Cuadros Garland
Formation et reformulation d'une cause. Le cas des droits de l'homme au Chili, de la dictature à la politique de réconciliation nationale Daniela Cuadros Garland L'article s'intéresse aux trajectoires de neuf avocats particulièrement actifs dans la défense des victimes des crimes d'Etat au Chili depuis 1973. Fondées sur des registres catholiques et universalistes, leurs pratiques de dévouement total à la cause des droits de l'homme se sont formées sous la bannière de l'Eglise catholique, avec le soutien international, et dessinent ainsi un type spécifique de cause lawyering. Par un travail sans cesse renouvelé de reformulation de la cause, notamment au moment des procès internationaux Letelier et Pinochet, ces avocats chiliens diffusent une culture des droits de l'homme jusqu'alors inconnue dans l'arène judiciaire et le débat public. Ce faisant, ils deviennent aussi des acteurs influents dans les transformations des usages du droit et de la justice transitionnelle.
Voir l'article sur Persée