Revue des revues

Histoire du cinéma et expertise Jean-Marc Leveratto Cet article propose d'appréhender l'histoire du cinéma (et d'une certaine manière la sociologie du cinéma) du point de vue de l'expertise de la qualité cinématographique. Il démontre l'intérêt pour les chercheurs de l'étude des instruments de mesure de la qualité cinématographique qu'ils utilisent eux-mêmes. Celle-ci permet de mieux comprendre les conditions concrètes de l'exploitation cinématographique et de relativiser le critère de la qualité constitué par l'histoire de l'art cinématographique. Il examine ensuite, en s'appuyant sur l'imaginaire historique du « producteur », de l'« exploitant » et du « consommateur », les résistances opposées, dans la culture française, à la reconnaissance d'autres instruments de mesure de la qualité que celui représenté par le réalisateur. Il éclaire in fine la réhabilitation actuelle par les pouvoirs publics des instruments de mesure de la qualité constitués par le savoir-faire industriel, le marché, et la familiarité avec le cinéma, ainsi que la valorisation sociologique de la compétence du spectateur « ordinaire ».
Voir l'article sur Persée