Lepetit B., Topalov C., dir., La ville des sciences sociales

Lectures
Par Jane Rasmussen
Jeu des échecs, société politique et art de la guerre. Les révolutions du XVIIIe siècle Didier Renard La parution en 1749 de L'analyze des échecs de Philidor marque une rupture dans la conception du jeu. Manifestant la prise de possession de l'échiquier par la raison, elle amorce une transformation de la conduite de la partie et la disjonction d'une logique échiquéenne dotée de principes propres d'avec les pratiques sociales au sein desquelles elle était jusqu'alors immergée. L'idée que les échecs sont un jeu du politique n'en disparaît pas pour autant. A l'autonomisation de l'objet doté de ses lois, désassocié de ses usages, répond en symétrie celle des significations qui lui sont attachées.
Voir l'article sur Persée