La guerre n'existe pas sur la terre de France au XVIIIe siècle...

Dossier : Guerres et paix
Par Arlette Farge
La guerre n'existe pas sur la terre de France au XVIIIe siècle... Ariette Farge Au XVIIIe siècle, la guerre se passe aux frontières en trois grandes périodes. La Guerre de Sept ans est sanglante (1757-1763). L'opinion publique majoritairement ne s'occupe guère de ce fracas des armes : c'est la guerre des princes, la guerre en dentelles. Pourtant pour la population civile et soldatesque, la guerre est une réalité dévastatrice : désertion, pillage de villages, sièges interminables, levées des recrues sont l'envers du décor. Ce texte interroge cette étrange invisibilité que fut la guerre pour le XVIIIe siècle.
Voir l'article sur Persée