Dubois Vincent, La vie au guichet. Relation administrative et traitement de la misère, Paris, Economica, coll. "Etudes Politiques", 1999 ; Weller (J.-M.), L'Etat au guichet. Sociologie cognitive du travail et modernisation administrative des services publics, Paris, Desclée de Brouwer, coll. "Sociologie économique", 1999.

Lectures
Par Christine Guionnet
La mafia, l'Etat et la société dans la Sicile contemporaine (XIXe et XXe siècles) Paolo Pezzino Les travaux les plus récents sur la mafia sicilienne la décrivent comme une organisation criminelle fortement structurée, dont le pouvoir provient de son enracinement territorial, de l'utilisation de la violence et de sa capacité à tisser des liens avec le monde politique et les institutions publiques. L'article étudie la manière dont s'est formée une telle organisation, à partir du XIXe siècle et de la fin de la féodalité en Sicile. Il examine ensuite les facteurs de son expansion jusqu'à l'époque contemporaine. L'article montre comment la mafia s'est adaptée aux transformations économiques et sociales de la Sicile et insiste sur les évolutions des relations politico-mafieuses, qui sont une des raisons principales de cette adaptation. Il propose par-là une critique de l'approche « culturaliste » de la mafia, courante jusqu'à il y peu dans les débats politiques et les travaux savants, au profit d'une approche « organisationnelle » du phénomène.
Voir l'article sur Persée