Réseaux mafieux et capital social

Les mafias
Par Rocco Sciarrone
Réseaux mafieux et capital social Rocco Sciarrone L'article analyse les organisations mafieuses italiennes, en insistant sur les processus de leur enracinement social et de leur diffusion territoriale. La dimension territoriale, les caractéristiques politiques et la structure organisative des groupes mafieux sont successivement étudiées à partir de l'approche théorique du capital social, à savoir la disponibilité de ressources à l'intérieur de réseaux de relations. La thèse de l'article est que la mafia se reproduit dans le temps et dans l'espace grâce à sa capacité d'accumuler et de mobiliser du capital social. La plus grande partie de son pouvoir résulte de sa capacité d'obtenir la coopération d'autres acteurs, extérieurs à son noyau organisationnel, c'est-à-dire de sa capacité à entretenir des rapports de collusion et de complicité au sein de la société civile et des institutions politiques.
Voir l'article sur Persée