Internes en grève. Une approche de la «montée en généralité» des mouvements sociaux

La santé à l'économie
Par Erwan Hétet
Internes en grève. Une approche de la «montée en généralité» des mouvements sociaux. Erwan Hétet [99-125]. La mobilisation protestataire des internes hospitaliers fut intense en mars et avril 1997. Ce mouvement est caractérisé par une rapide généralisation du discours de légitimation des internes en grève. On doit alors tenter de comprendre comment et pourquoi ceux-ci ont adopté une rhétorique de justification de leur mouvement de plus en plus générale, ne défendant plus seulement leurs intérêts propres, mais rejoignant également la protestation de certains syndicats de médecins installés, ainsi que celle d'une partie des personnels para-médicaux des hôpitaux. Comment comprendre le glissement du sens du mouvement des internes, délaissant des revendications initiales purement catégorielles, pour finalement développer une rhétorique impliquant tout la corporation médicale ?
Voir l'article sur Persée